prix 2011

Le prix est décerné à Jean-Phillippe Blondel pour son livre Blog.

A la suite d’une après-midi festive au CDDP, à Carcassonne, adolescents comme adultes ont écouté les lectures- par Valérie Schlee – de textes primés cette année. Le groupe Tombstone est venu avec enthousiasme ponctuer de leur musique les textes et en fin de séance, une lettre fut lue.

Une lettre pour le jury, une lettre de Jean-Phillippe Blondel.

 
Cher tous,
Je vous remercie vraiment pour ce prix, qui me fait chaud au cœur, parce qu’il vient de lecteurs, et encore plus parce qu’il vient d’élèves – et que les élèves sont au cœur de ma vie.
C’est d’ailleurs à cause d’eux que je ne peux pas être avec vous aujourd’hui. En effet, comme vous le savez peut-être, je suis prof d’anglais en lycée et cette semaine, eh bien, je suis de bac – je fais passer les épreuves d’anglais option littérature à Reims, à 150 kilomètres de chez moi. Désolé donc, mais c’est ce qu’on appelle une obligation de service, c’est à dire que je n’ai pas le droit de m’absenter.
Néanmoins, je tenais à vous écrire cette lettre pour vous remercier de m’avoir élu. C’est d’autant plus émouvant que jamais, en écrivant Blog, je n’aurais pensé recevoir un tel accueil. Ce roman m’est très personnel et me touche de près : les journaux intimes du père sont en fait les miens, écrits quand j’avais 17 ans, je les ai à peine retouchés. Je ne savais d’ailleurs pas, lorsque j’ai commencé à écrire Blog, s’il allait devenir un roman pour adultes ou pour ados.
En fait, c’est un roman que je me suis écrit à moi-même, comme si moi, à 47 ans, je m’adressais à celui que j’avais été à 17 ans, et je suis à la fois étonné et très ému que ce récit puisse toucher, aujourd’hui encore, des adolescents.
Voilà. Je suis très heureux qu’il vous ait plu – et je vous prie de m’excuser pour mon absence, mais après tout, je suis sûr que vous la comprenez : imaginez que, dans quelques années, quand vous passerez le bac, il n’y ait pas d’examinateur..
Avec toutes mes amitiés, donc, et très chaleureusement
Jean-Philippe Blondel
Publicités