Lever de rideau sur Terezin de Christophe Lambert

Lambert

Editeur : Bayard
456 pages

Novembre 1943. Après des mois à se terrer à Paris, dans une chambre de bonne, le célèbre dramaturge juif Victor Steiner est arrêté et déporté. Etant donné sa notoriété, on lui a promis « un traitement spécial » : on l’envoie en Tchécoslovaquie, à Terezin, un camp qui ressemble à une petite ville. A première vue. Car il y règne autant de violence que dans les autres camps nazis. Mais Steiner a la surprise de s’y découvrir un fan : un officier SS qui lui commande une pièce. Elle devra être jouée lors d’une visite de contrôle de la Croix-Rouge internationale, dans le grand théâtre de Prague. Ecrire pour les nazis ? Steiner s’y refuse. Mais il n’a pas le choix, et la Résistance interne au camp finit de le décider : ce spectacle pourrait être l’occasion de faire évader des prisonniers…

Publicités

La sélection 2017

Voici la sélection de romans pour le Prix d’un livre à l’Aude 2017, le 11ème

Le royaume des cercueils suspendus de Florence Aubry, Editions du Rouergue, 2014, 152 pages. Un conte publié dans la collection « Epik ». Une histoire d’amour d’adolescents devenus adultes où se mêlent jalousies, rites initiatiques et merveilleux.

Lever de rideau sur Terezin de Christophe Lambert, Bayard, 2015, 456 pages. La passion du théâtre sur fonds de Résistance et de shoah.

Ciel 1.0 tome 1 l’hiver des machines de Johan Heliot, Editions Gulf Stream, 2014, 248 pages. Après des années où elle s’est rendue servile auprès des hommes, l’intelligence artificielle s’empare des machines et se retourne contre eux…

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeault, Editions, Finitude, 2016, 160 pages. Des parents hors normes sous le regard de leur fils, le roman est ors de notre temps et d’actualité. Drôle et émouvant sur la musique de Nina Simone.

AubryLambert9782354882679FSen-attendant-bojangles-223x330