Rencontres avec Charlotte Bousquet

IMG_0133Lundi 9 mars,

accueil de l’auteur du « dernier ours » à LIMOUX. Les élèves du collège Delteil, attendent dans une salle où plus personne ne pourrait s’ajouter. Charlotte Bousquet, à peine arrivée, se pose sur la grande table et sans même attendre qu’on la présente, demande s’il y a des questions. Très vite un dialogue s’installe. L’ambiance est détendue, Charlotte parle avec enthousiasme et mène les échanges. Il y a du plaisir dans la salle, chez l’auteur et chez les adolescents. Les rencontres vont ainsi s’enchainer durant trois jours.

Suivent les élèves du collège saint-Jo

IMG_0135

Quelques surprises attendent l’auteur.

Une dizaine de jeunes du lycée Jaques Ruffié l’attendent avec un café et des cookies fait maison, des assiettes remplies de chouquettes et des tonnes de questions. Charlotte répond à un portrait chinois puis à un questionnaire de Proust revisité avec attention et amusement. Ils échangent sur l’écriture, leurs envies d’écritures, leurs projets, ses envies, ses projets. Puis la proposition lui est faite de rédiger avec eux un cadavre exquis.

« ok on y va ! ». Les mots s’alignent entre deux rires, des souffles, des sollicitations.

Dehors il fait beau et Charlotte traverse le Lauragais à la rencontre des lycéens et des collégiens de CASTELNAUDARY.IMG_0136

A la médiathèque Ganguilhem, l’accueil est excellent, des petites tables rondes s’organisent autour des romans de la sélection. Pendant ce temps, Charlotte répond avec autant d’enthousiasme à un autre groupe, puis à ceux-là qui depuis 14h parlent de lectures, de bouquins, d’histoires mal lus ou dévorées. Des jeunes des collèges les Fontanilles et Blaise d’Auriol, du lycée Jean Durand.

Trois heures plus tard, nous terminons cette première journée.

Mardi 10 mars,

DSC_0779Nous arrivons à 8h30 à CAPENDU, dans la médiathèque du chai, silencieux, deux classes de 4ème du collDSC_0784ège de l’Alaric, attendent. Charlotte se lance dans les échanges. Plus tard une classe de 3ème du collège Pierre et Marie Curie de RIEUX-MINERVOIS, nous rejoignent. Un bus vient de les déposer. A chaque arrivée, une hésitation, une timidité, parfois un peu de recul, puis les premières questions viennent aussi simplement que les réponses.

L’auteur se livre à une séance de dédicace, comme à la fin de chacune de ces rencontres. Le moment pour certains jeunes de poursuivre les échanges.

DSC_0792

DSC_0797

CAPENDU et PORT-LA-NOUVELLE pourraient être des villes très éloignées sauf lorsque l’on traverse les étangs…

A PORT-LA-NOUVELLE, les lycéens de Beauséjour de NARBONNE se font attendre. Tout le monde s’installe dans le calme, puis la quinzaine de seconde se glisse au fond de la salle.

DSC_0803Les lycéens de Beauséjour lancent plusieurs défis à l’auteur dont celui d’écrire devant eux un texte à partir de mots imposés. Pour la première fois depuis que nous organisons des rencontres, l’auteur relève de bonne grâce et avec un certain plaisir les défis qui depuis deux jours lui sont lancé.

mercredi 11 mars,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les dernières rencontres ont lieu à Carcassonne

avec le collège Jules Verne, puis les collèges de Grazailles, le Bastion, Jeanne d’Arc et un petit groupe d’élève du lycée Charles Cros.

On récapitule : 5 médiathèques, 500 adolescents, 13 rencontres, des heures d’échanges.

Pour poursuivre un peu la découverte de l’auteur, faites donc un tour sur son site  : http://www.charlottebousquet.com et http://www.charlottebousquet.blogspot.fr/

Publicités

Le dernier ours

43079-DernierOursCV.indd

Le dernier ours de Charlotte Bousquet, editions Rageot, 207 p. octobre 2012

Groenland, 2037. Avec le dérèglement climatique et la fonte des glaces, l’île n’est plus qu’une terre désolée. Dernier ours blanc né libre, désormais attraction d’un zoo, Anuri suscite la convoitise de Svendsen, un scientifique dévoyé. Mais l’expérience dérape…